LES PREMIERS ESSAIS

ETUDE N°4 MODIFICATION DE YAKA


Le comportement de GRAND YAKA m’ayant donné beaucoup de satisfaction je décidais d’utiliser YAKA pour valider le possible du secteur réparations et transformations.

Ce avion est le tout premier modèle. Les ailes ont été changées et un ensemble de correctifs a fait le reste. Je l’appellerai désormais YAKA ECOLE

CAHIER DES CHARGES DE YAKA ECOLE .

  • Essai d’une Grande Révision
  • Essai de modification du train ,conception et fixation.
  • Essai de conception d’ailes par collage longitudinal, (toujours pour utiliser les rebuts) .
  • Essai de protection des éléments radio et propulsion. (en cas de crash)
  • Essai d’une motorisation maison.
  • ssai de création d’un amortisseur de choc frontal (pour compenser mon coté débutant).
  • Essai de création d’un fusible de fixation d’ailes vissées
  • Essai de rigidification d’aile légère.
  • Essai de revêtement aluminium sur les ailes .

Caractéristiques :

Envergure 1m poids en ordre de vol 330 grammes moteur personnel de 30 watts étoile sous 3 lipos. 2 axes transformé en avion école à double commande. Charge alaire 22 grammes par dm2

Bilan

Une des fées penchées sur le berceau de YAKA devait être enrhumée. Après sa grande « visite » les capacités de vol ,décollage et atterrissage sans formalités , son pilotage sans stress ( parfois un peu trop) en ont fait pour mes proches l’avion bonheur.

Bien sûr ce n’est pas une maquette, Bien sûr il n’est toujours pas très beau, mais il vole très bien. On peut avoir un coup de chance de temps à autre.

Les modifications

  • Remplacement de la fixation élastique du train par un assemblage à vis .
  • Remplacement des ailes de YAKA exagérément allégées . elles sont formées d’un assemblage collé longitudinalement à l’époxy 5 mn. Un tube carbone de 4 mm de diamètre est incrusté sur le dessus de l’aile .
  • Les éléments radio sont encastrés dans des goussets en bouteille thermoformés, l’ensemble est maintenu par vis parker en acier directement serré dans la bouteille.
  • Fabrication d’un moteur sur base de cd rom pour obtenir une motorisation plus adéquate avec les paramètres du modèle.
  • Contre thermoformage d’une pièce qui sera exclusivement réservé à la fixation du moteur. Elle sera maintenue sur le fuselage par un minimum de vis parker pour servir de «fusible «en cas de choc frontal.
  • Coulage de trait de colle en époxy selon des nervures fictives pour raidir l’aile.
  • Pose de revétement alu pour cacher le tube carbone et tester la tenue de l’aluminium sur l’EPP (toujours la recherche pour améliorer l’aspect EPP).
  • Triangulation du train pour pouvoir encaisser des atterrissages sévères.


Yaka en attente de classe d’écolage. Les couleurs de la décoration se sont un peu délavées à cause des vols sous la pluie. Son air fragile est trompeur, c’est en fait un sacré baroudeur que le vent n’effraie pas. Les ailes sont des chutes d’EPP prises dans les poubelles du club. Elles sont des dépouilles de découpe entre 2 ailes .

Cet avion géré en deux axes avec mixage des ailerons sur la dérive est hyper stable. les jours sans vent il m’est arrivé de le faire voler en cercle et de poser l’émetteur sur la piste à coté de moi pendant plusieurs minutes .

C’est vraiment le genre d’avion que l’on peut mettre entre toutes les mains .

CONCLUSION

La reprise de ce modèle a fait craindre à mes collègues que je devenais IRRECUPERABLE.

Mais comme il convient de dire, celui qui n’essaie pas est sûr que ça n’a pas marché. Ceci étant, il s’est révélé que les réparations et modifications avec ce genre de technique sont d’une facilité déconcertante. Il faut juste évaluer l’étendue du problème à résoudre, prendre le bon moyen et cela se fait RAPIDEMENT et AISEMENT. Refaire un avant complet en structure bois ou stratifié prend des jours, et en effectuant beaucoup d’heures. Là, rien de tel, un avant complet est réalisé en quelques minutes et monté tout aussi rapidement.

L’avantage de travailler avec des mannequins, c’est que la pièce que vous réalisez est STANDARD : ELLE VA S’AJUSTER EXACTEMENT. La solidité résultante ne sera pas diminuée, il n’y aura pas de surplus de poids. Et de plus, ELLE NE VOUS COUTE RIEN.

Le mannequin à clé qui a servi à réaliser le fuselage de YAKA. Ce prototype a par la suite évolué pour valider l’étendue des possibilités offertes par ce genre de technique. Des fuselages de forme et de grosseurs différentes peuvent être obtenus ,seule la longueur reste inchangée Ceci fera l ’ objet d’un autre article.
Par rapport à YAKA, c’est une transition totale. Yaka école va vraiment souffrir mais aujourd’hui encore 5 ans après ses débuts il fait le bonheur des enfants (et des grands ) qui n’ont jamais touché un émetteur, et qui le pilote avec plus ou moins de réussite, mais cela n’a aucune importance !

CONCLUSIONS

Non seulement la technique permet de faire des avions qui volent bien, mais ils sont très solides, ils se réparent très bien, de plus ils sont vraiment très bon marchés.

Dans mes rêves de jeunesse les plus fous, je n’aurai même pas osé y penser.